mercredi 10 août 2016

Les aliénés ou le gavage de cerveaux

L’arrivée des caméras dans les villes a soulevé un tollé par certains, pensant perdre leur liberté.
Le monde est de plus en plus surveillé par l’œil de Big Brother. Cette technologie va vite s’avérer obsolète, bien sûr il reste encore les caméras mais l’individu est surveillé autrement.
Le monde est connecté, quelle évolution ! De partout nous pouvons communiquer, dans notre fauteuil nous pouvons voir le monde, visiter des pays, admirer les chefs d’œuvres, acheter le dernier bouquin , etc.. Si un petit creux nous diverti nous commandons à manger. Pas besoin d’acheter le journal on nous sert l’info. Quelqu’un a dit il y a plusieurs années, dans quelques siècles l’homme n’aura plus de jambes car il n’aura plus besoin de se déplacer.
Le monde est connecté, quelle évolution ? C’est beaucoup plus que cela c’est un bouleversement irréversible. Que nous soyons connectés n’est pas une mauvaise chose en soi mais, si nous creusons un peu, nous pouvons nous poser la question à quoi sommes-nous connectés?
Quatre sociétés américaines se partagent les infos personnelles d’une grande partie du monde. On les surnomment GAFA ( Google, Apple, Facebook, Amazon). L’arme fatale de ces entreprises s’appelle le Big data. Comme son nom ne le dit pas c’est un stockage de données d’une majeure partie des internautes. Les profils (état civil, hobbies, études, localisation, préférence sexuelle et toutes autres données personnelles) y sont répertoriés et analysés avec des algorithmes de plus en plus performants.
Tout est stocké, les données vues sur le net, les mails, les conversations sur les Messengers, les conversations téléphoniques et même les transactions bancaires. Puis tout est analysé et chose qui n’est jamais arrivé jusqu’à maintenant tout est recoupé, si bien qu’à l’instant, ces sociétés vont savoir l’opinion générale d’une grande partie de la population. Plus besoin de sondage ni de vote puisqu’on connait la sensibilité du moment, donc à terme plus besoin de démocratie non plus. Chacun a déjà fait l’expérience, on recherche un produit sur Google, l’instant d’après nous voyons des propositions partout où nous allons sur le web. Bien sûr les premiers liens nous emmènent sur Amazon. Ce qui est une simplicité au départ devient vite une aliénation. Le pire est que deux internautes visualisant la même page n’ont pas le même contenu, pas seulement au niveau des publicités mais les articles sont orientés pour chaque utilisateur. Là, notre liberté s’arrête et le conditionnement commence. L’esprit critique n’existera plus puisqu’on nous servira la version qui nous convient.
« La vie privée pourrait très bien n’être qu’une anomalie ! » c’est un des pères fondateur du WEB et responsable chez Google qui le dit, et Eric Schmidt, ancien PDG de Google, d’ajouter : « Si vous n’avez rien à cacher, pourquoi craindre qu’on sache tout sur vous? » allez sur Google vous les trouverez et ils ne s’en cachent pas. Voilà le ton est donné, ces gens-là sont prêts à tout pour vous pomper votre vie, ce n’est pas de la science-fiction, avec Facebook et le smartphone on vous suit à la trace et on en tire un substrat qui fait de vous une nouvelle cible. Est-ce normal que toutes ces données soit aux mains de quelques personnes ? Cela en fait les nouveaux maitres du monde.
Après le pompage de nos données ils nous gaveront de leurs nouveaux produits et de leur bien-pensance.
Comment a-t-on pu laisser faire ces sociétés ? Elles sont plus importantes que de nombreux d’états, par exemple Hollande reçoit le directeur de Google comme un chef d’état quand celui-ci vient rassurer la presse en leur injectant des millions pour favoriser leur passage au numérique. Google ne le fait pas d’une façon désintéressée puisque tout le numérique passe par chez lui, il aura la main mise sur tous les articles lui permettant de valoriser l’un plutôt que l’autre. Regardez Facebook et soyez un peu critique, Qu’apporte-t-il ? Montrer des photos aux amis virtuels, dévoiler sa vie, c’est vrai qu’aller visiter quelque chose sans selfie c’est impensable. Il y a d’autre façon de faire voir ses photos de communiquer. Donnez son avis, il sera noyé dans la masse qui peut dire ce qu’il a apprécié il y a un mois? On peut faire des blogs pour dire ce que l’on pense. Internet est un outil et comme tout outil il faut savoir s’en servir.
Quelles sont les connexions entre ces entreprises et la NSA ou CIA? Nous savons que sous couvert de lutte anti-terrorisme les liens sont étroits entre ces entités. Pourquoi nous, Français et Européens, n’avons-nous pas créé de tels systèmes pour concurrencer ces énormes pieuvres? à une époque nous étions les champions en Informatiques mais encore une fois nous avons raté le coche et nous assistons à une hégémonie des Américains.
Ces groupes ne produisent rien et ne reversent aucun dividende dans le pays intéressé par leurs profits. A terme ces gigantesques pieuvres ne voudront même plus d’état ils pourront gérer le monde.

Ce destin n’est pas inéluctable, il nous suffit de reprendre le pouvoir en ne donnant pas tant d’importance à ces choses futiles. Ne pas charger la dernière application qui en fait ne sert pas à autres chose qu’à nourrir les Big datas. Pourquoi ne pas nous déconnecter de temps en temps et reprendre une vie sociale normale. Il faut se servir de cette nouvelle technologie sans pour autant se mettre à nu devant ces mastodontes. A savoir que ces dirigeants du Gafa ont en partie leurs enfants dans une école ou on interdit le smartphone et les tablettes jusqu’à 14 ans. L'ancien PDG de Apple ne voulait pas que ses enfants utilisent ces objets le soir afin de discuter ensemble; en revanche il a demandé de promouvoir les tablettes dans les autres écoles.

Big Brother est dépassé maintenant on connait tout de vous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire