mardi 4 octobre 2016

Gouverner c'est prévoir!

«Gouverner c’est prévoir »  citation que l’on attribue à Émile de Girardin (Journaliste et Politique). Nous sommes loin de cette maxime de nos jours. Ce serait plutôt « gouverner c’est réagir » les politiques ne prévoient plus ils réagissent à l’actualité immédiate.

Aujourd’hui on fait un énième plan pour Alsthom.

Depuis des décennies quand il y a un problème dans une entreprise on fabrique des plans pour ne pas licencier. On le fait surtout pour faire plaisir aux syndicats afin qu’ils ne fassent pas de vagues. Le bilan est maigre, sous couvert de ne pas se faire critiquer les gouvernements successifs mettent du sparadrap sur les plaies d’une industrie vieillissante. Au lieu d’essayer de sauvegarder les emplois à tout prix il aurait fallu  prévoir que cette industrie était sur son déclin avec la robotisation et la mondialisation. L’énergie que l’on perd pour sauver des emplois devrait être justement employée à prévoir l’avenir. Il vaut mieux perdre 1000 emplois aujourd’hui et en permettre 10000 demain. Au lieu d’injecter de l’argent dans une entreprise sur le déclin, il faut aider les salariés de ces entreprises pour qu’ils réintègrent des métiers d’avenir.

Donc prévoir aurait été salutaire pour les chômeurs. Prévoir que le travail allait évoluer c’est inventer de nouvelles filière à l’école pour former les travailleurs de demain. L’ennui avec notre système éducatif  est que l’on fabrique des tètes pleines. Il faudrait seulement leur donner des outils afin de s’adapter à n’importe quel changement. Il ne faut pas bourrer les cerveaux de nos étudiants  mais leur permettre de s’adapter et de se former aux nouvelles technologies. Chacun devrait être capable avec les outils de communication d’aujourd’hui de se former à un emploi.

Gouverner aujourd’hui c’est essayer de faire plaisir au plus grand nombre d’électeurs. Avec le quinquennat c’est pire encore, on reste dans un statu quo pour ne pas faire de vague. Un seul septennat aurait été plus positif, mais les gens du pouvoir font en sorte de se mettre en scène le plus possible afin d’accéder au pouvoir.

Demain sera un autre jour , et ces politiques vont se faire prendre à leur propre jeu, ils n’ont pas prévu que le peuple ne les suivra plus et se sera la fin pour eux. Il leur faudra un plan de restructuration.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire