jeudi 27 février 2020

Encore on a le virus!


Je n’avais pas envie de parler de cette épidémie, je le fais juste pour le fixer dans le temps sur mon blog.

Bon comme d’habitude les médias se sont jetées dessus en en disant tout et n’importe quoi. Ils ne se rendent pas compte de la portée de leurs paroles.

Au début Janvier un jeune médecin chinois, tweete qu’on a affaire à un début d’épidémie importante, il est à Wuham et a déjà détecté des patients malades. Le gouvernement chinois l’a arrêté pour lui dire de ne pas faire de bruit, que ce n’était pas grave. Il est donc retourné dans son hôpital pour soigner ses malades. Que faisaient les médias, eux qui ont toujours un œil sur la toile pour être les premiers à relayer l’info.

Un mois plus tard le président chinois, a déclaré qu’ils s’étaient trompés et qu’en effet c’est grave. Entre temps le jeune médecin qui s’est fait tapé sur les doigts est mort de ce virus.

Dire de la part d’un gouvernement que l’on a commis une erreur qui coûte la vie à des centaines de gens est un peu facile. Des erreurs comme cela ne devraient pas avoir lieu, ces gens sont responsables, donc lorsqu’un événement comme celui-ci arrive, l’heure n’est pas au calcul politique. Ce sont des irresponsables et ce sont eux qui mènent le monde.

Une fois l’erreur avouée c’est la grande armada qui arrive ; fermeture des villes mise en quarantaine de plus d’un million de gens. Il n’y a qu’un régime comme ça qui peut prendre ce type de mesure. C’est le seul avantage de ce régime. On ne peut pas faire confiance à la civilité des gens pour régler ces pandémies, car il y aura toujours des personnes pour ne pas respecter les consignes.

Ce qui me fait peur dans ce contexte, c’est la panique des gens. Ces mêmes gens qui achétent des masques a plus de 10€ l’unité.

Le nombre de mort en Chine baisse, et soudain on découvre des foyers en Italie.

Il faut dire que les scientifiques tâtonnent, ils ont mis des gens en quarantaine pendant 14 jours, puis ils se sont aperçus qu’il fallait au moins 27 jours ; si bien qu’ils ont relâché des malades potentiels.
Aujourd’hui on  veut fermer les frontières, aberrant car c’est un problème mondiale donc européen avant tout, les pays ne vont pas se targuer d’avoir moins de morts que leur voisins. Il est vrai aussi que si un pays a des contaminés, c’est qu’il teste les individus, le fait de tester font qu’ils découvrent des malades. Vous allez voir quand cela va exploser en Afrique où ils n’ont pas les moyens d’avoir des tests performants.

Un malade a été soigné dans un hôpital pendant six jours et est sorti. On s’aperçoit en fait qu’il avait contracté le virus. C’est énorme, dans ce contexte que les médecins ne pensent même pas au Coronavirus et qu’ils laissent les soignants côtoyer ce genre de malades et le laissent sortir.

Un jour il y aura un virus contre la connerie. Qui c’est qui a dit tant mieux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire