samedi 17 novembre 2018

Gilets jaunes

J’aurais préféré le vert comme couleur.
Nous sommes loin de la transition écologique, le pétrole devrait être banni et on se bat pour qu’il soit moins cher.

Le gouvernement prend des mesures, non pour l’écologie, mais pour remplir les caisses de l’état, le pétrole plus cher c’est juteux vu les taxes imposées. Cela fait partie des impôts indirects. On pourrait penser que cet impôt est équitable, les gens payant autant qu’ils se déplacent, mais voila beaucoup sont pénalisés, ils doivent ce servir de leur véhicule pour aller travailler, faute d’autres solutions. Ce sont les zones rurales qui sont les plus impactées et en cela ce n’est pas équitable.

On ne peut, du jour au lendemain, imposer des mesures anti pollution  alors qu’on a rien fait depuis plusieurs dizaines d’année pour améliorer les transports en communs. Ce ne doit pas être seulement certaines catégories de personne qui doivent payer la facture.

Les hommes aux pouvoirs n’ont rien fait.
Pire, on a expliqué aux gens que s’ils voulaient du travail il leur fallait de la mobilité donc des moyens de locomotion.
Pire encore, on a forcé les gens à acheter du diesel et on les matraque maintenant. Puis on a suivi les lobbies des constructeurs de voitures en ne les forçant pas à changer de technologie.
Pire aussi, on a abandonné les voies de trains secondaires, le transport ferroviaire n’évolue pas pour éviter les camions.
Pire enfin, on permet à TOTAL de forer au large de la Guyane pour trouver quoi ? Du pétrole « tiens ça doit être intéressant pour certains ! »
Ah ! Oui pétrole = taxe.

Il est vrai que faire payer les gens est plus simple que d’investir dans des solutions plus durables.
Nous avons des responsables politiques incapables. Ces gens sont élus, payés pour prendre des décisions pour le bien commun ; ils sont d’une incompétence insoupçonnée ; s’ils travaillaient dans le privé ils seraient vite remerciés.

Si on continue à élire  un président omnipotent pour 5 ans qui passe son temps à essayer de se faire réélire, qui ne prend pas des décisions à moyen et long terme on continuera à aller dans le mur.

Macron, vient seulement d’apprendre à connaître les gens qu’il gouverne ; ce qu’il a déclaré cette semaine. Comment gouverner un peuple quand on ne le connait pas.
On a perdu 18 mois.

En attendant le monde va pour le mieux :
    La Californie brûle, San Francisco est dans un nuage de fumée pour plusieurs jours. Trump nie toujours le dérèglement climatique.
    La forêt amazonienne rétrécit. Le nouveau président du Brésil veut intensifier l'agriculture et l’abattage d’arbres séculaires.
  
Et puis et puis…
La liste est trop longue.

On a n’a rien à attendre des politiques si on veut sauver le monde c’est à nous de le faire.
Ou bien, tranquillement, on attend la fin.


5 commentaires:

  1. ….c’est à nous de le faire….
    Ah oui, ok à fond ;
    Mais on fait quoi et comment ?
    Ils ont raison les manifestants moutons canaris, mais j’arriverai jamais à me mêler à leur troupeau bêlant : slogans klaxons bousculades picole…
    « Rien à attendre des politiques »
    Sûr ! que du paternaliste inavoué sur du mépris caché !
    Pas notre monde, pas notre budget, pas nos mots…quoique :
    « Traverse la rue tu trouveras du boulot » « c’est pas la faute à bibi… »
    Le p’tit fond populeux revient vite quand y’a plus de retenue !
    Pourquoi pour un temps n’essaie t-on pas d’abord de réduire au max la voiture dans les villes, au profit des campagnes qui n’ont aucuns moyens substitutifs ?
    Pour une fois que cette transition provisoire favoriserait nos déserts ?
    Pour tout le reste, je n’ai aucune solution , à part :
    « on attend la fin, tranquillement, ou pas. »

    A propos de Pétain et des armées , jamais je n’ai pu donner mon avis devant des gens qui ont vécu cette époque.
    Pétain ? héros de 14 … traître de 40 ;
    Foch ? héros de paix qui , si j’ai bien compris ce que j’ai à peine suivi des médias récemment , a envoyé à la mort des soldats après l’armistice ;
    Et moi
    Qui m’étais promise de ne plus écrire après mon dernier commentaire malheureux !
    lilinev

    RépondreSupprimer
  2. Ben non Lily faut pas arrêter d'écrire!
    Pour en revenir à Pétain sûr qu'il faut prendre des précautions avec ceux qui y sont allés mais...
    Dés 1919 les associations d'anciens combattants ne voulaient pas que l'armée assiste à leurs commémorations et la plus part se disaient anti-militarisme (source d'historiens).

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de passer un bon moment à lire tes dernières publications,
    Merci

    Bernard

    RépondreSupprimer
  4. Je partage ton point de vue. Où trouver la solution ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ce sont les générations après nous qui vont prendre conscience. Pour nous il nous faut avoir le réflexe de faire les choses du quotidien en pensant à l'avenir de la planète. Chaque geste compte et est important à montrer à nos enfants.

      Supprimer